lundi 26 avril 2010

Démontage embrayage

La plupart des motos Ducati on la même configuration pour l’embrayage. Ce tutoriel peut donc être appliqué à de nombreux modèle : 900 ss, 916, 748, monter …
DSC01412
Pour démonter facilement votre embrayage (enfin le tambour), il faut se munir d’un outil “spécial”, comme toujours !!! Encore une fois, je l’ai fabriqué avec les vieux disques de mon embrayage. Pour cela, récupérez seulement les disques garnis.

  1. super-positionnez les disques
  2. soudez les ensembles (quelques points suffisent)
  3. récupérer un tube, qui vous servira de manche
  4. courber légèrement le tube
  5. soudez le tube aux disques
Voici le résultat :
cle_vue1 cle_vue2
Et voilà, vous disposez à présent d’un outil efficace et pas cher !!!
 

Le démontage de l’embrayage

 
Dans un premier temps, démontez le couvercle d’embrayage. Puis, dévissez le plateau de pression (6 vis le retiennent, n’hésitez pas à mettre un peu de dégrippent et à forcer). La tige d’embrayage est sensée venir avec le plateau, cependant elle dispose d’un joint torique sur le centre, donc tiré d’un petit coup sec, si elle vous résiste.
 
Et fois le plateau retiré, enlevé les disques un à un. Vous apercevez dorénavant la cloche et la noix.
 
Pour démonter la noix, nous allons utiliser l’outil que vous venez de fabriquer, qui va permettre de maintenir en position la cloche et notre noix. Préparez une douille de 32. ATTENTION, sortez vos muscles, car l’écrou est monté avec du frein filet et il n’est pas facile à desserrer : COURAGE (il m’a fallu 5 bonnes minutes pour en venir à bout !!!).*
 
* mise en garde : n’essayez pas de bloquer la cloche et la noix avec un tournevis ou un tube (je vous parle en connaissance de cause), cela risque de casser une des pâtes qui serre a fixer le plateau de pression). Dans mon cas, cela n’était pas grave, car je l’ai complètement changé.
 
Ne reste plus qu’à démonter la cloche (8 vis, elle aussi montées au frein filet), utiliser un grand manche sur votre clé à douille, ca ne sera que plus facile.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire